Article

Les Journées de la démocratie dans la Grande Région: France

mateneen: Comment organise-t-on les Journées de la démocratie dans la Grande Région ? Nous avons parlé à des représentant·e·s des ministères de l’éducation et de l’administration scolaire et les avons interrogé·e·s sur la signification des Journées de la démocratie, les orientations de la politique éducative, les objectifs, les souhaits et les mesures de soutien.

 

Pour promouvoir l’engagement socio-politique au sein de l’école, une semaine entière est consacrée à la démocratie scolaire en France. Cette semaine obligatoire a pour objectif d’attirer l’attention sur les différents organes de représentation dans les écoles et d’encourager la participation aux élections, notamment chez les parents et les élèves. Elle contribue à inciter les parties prenantes à participer au processus de décision démocratique. Les possibilités de représentation des élèves sont nombreuses : il faut élire les délégué·e·s de classe et les délégué·e·s des élèves, les éco-délégué·e·s, les délégué·e·s du conseil d’administration et du conseil de discipline.

La Semaine de la démocratie est précédée de trois semaines de sensibilisation permettant aux élèves de s’informer sur leurs droits et obligations, sur le fonctionnement des différents comités ainsi que sur la participation active à la vie de l’école, et de rencontrer et discuter avec leurs représentant·e·s. Tout au long de la semaine de la démocratie, on est informé du déroulement des élections, les candidat·e·s sont présenté·e·s et l’on est mis au courant des dernières nouvelles concernant toutes les élections de comités impliquant les parents, le personnel de l’école et les élèves. Le calendrier est précis, puisque toutes les élections organisées dans les écoles primaires, les collèges et les lycées doivent se dérouler pendant la semaine de la démocratie, c’est-à-dire avant la fin de la 7e semaine après la rentrée scolaire et avant les vacances de la Toussaint.

Dans le même temps, les écoles proposent un grand nombre d’actions, associent à l’évènement divers acteurs extérieurs à l’école et présentent les actions menées précédemment. Dans un lycée, par exemple, les représentant·e·s du conseil de la vie lycéenne (CVL) ont animé sur le mode du jeu et du divertissement une opération de tri des déchets à l’aide de poubelles conçues et construites par eux-mêmes. Le projet a été réalisé et accompagné par les acteurs locaux de la gestion sélective des déchets. Dans d’autres établissements, les élèves ont créé dans le cadre d’ateliers des vidéos sur la lutte contre le harcèlement et le cyberharcèlement. Les projets contribuent en outre à améliorer la vie scolaire en initiant des séances de réflexion ou de discussion collectives ou en développant de nouveaux moyens de communication (création d’une page Instagram, mise en réseau à l’aide des outils numériques, communication via la page d’accueil de l’école, montages vidéo pour favoriser l’engagement). Le Ministère et l’Académie soutiennent les écoles en leur fournissant divers supports d’information et de promotion tels que des affiches et des dépliants.





Laurent Mascherin

est délégué académique à la vie lycéenne.

Auteur(s)

Laurent Mascherin (2021)

Titre:

Les Journées de la démocratie dans la Grande Région: France

Publié dans:

6 / 2021 - La Journée de la démocratie, S. 13.

Mots-clés:
Citation:
Laurent Mascherin (2021) : Les Journées de la démocratie dans la Grande Région: France, dans: mateneen 6 / 2021 - La Journée de la démocratie , p. 13. Disponible sur: https://seafile.rlp.net/f/5864d626eb13421caf40/