Article

Les Journées de la démocratie dans la Grande Région: Luxembourg

mateneen: Comment organise-t-on les Journées de la démocratie dans la Grande Région ? Nous avons parlé à des représentant·e·s des ministères de l’éducation et de l’administration scolaire et les avons interrogé·e·s sur la signification des Journées de la démocratie, les orientations de la politique éducative, les objectifs, les souhaits et les mesures de soutien.

 

À partir de l’année scolaire 2021/22, il y aura une Journée de la démocratie au Luxembourg. Selon la loi scolaire, en plus de leur fournir une certification reconnue, les écoles secondaires doivent préparer les jeunes à la vie de citoyen·ne, une mission qui englobe la compréhension de la démocratie. Depuis quelques années, on encourage ainsi résolument un développement scolaire propice à cela. Cela doit se faire de manière participative. Dans la vie quotidienne, le temps manque souvent pour interroger les élèves, les enseignant·e·s, le personnel et les parents et leur permettre de participer. La Journée de la démocratie pourrait être l’occasion d’un travail de réflexion et de planification.

Les élections du comité des élèves ont lieu obligatoirement ce jour-là. Le but de la Journée de la démocratie est de sensibiliser à cet élément central de la participation des élèves, qui reçoit ainsi plus d’attention et de visibilité dans les écoles et en dehors. Préparer et organiser des élections demande beaucoup de travail ; il vaut mieux que les élections ne se tiennent pas à des moments différents dans des écoles différentes. Si, dorénavant, toutes les écoles secondaires s’affairent aux élections au même moment, cela peut favoriser la coopération entre les écoles et l’échange de bonnes pratiques entre les comités des élèves. Le comité des élèves est un élément clé d’une participation ancrée dans l’institution, d’une part, et de la démocratie vécue, d’autre part. En prenant des responsabilités, les élèves peuvent faire l’expérience des processus démocratiques. Ce n’est que lorsque les jeunes se sentent efficaces et que leurs opinions sont prises au sérieux que la participation est comprise et qu’on apprend à l’apprécier.

Les écoles sont par ailleurs libres de procéder comme bon leur semble. On pourrait imaginer l’organisation d’ateliers de l’avenir ou autre activité similaire, le passage au crible de la charte de l’école et, de manière générale, un échange entre adultes et élèves sur leur école pourrait avoir lieu d’égal à égal. Cette journée pourrait aussi simplement mettre en avant des thèmes liés à la démocratie, par exemple les droits de l’Homme, ou on pourrait aussi prévoir de visiter des lieux de la démocratie. L’idéal serait que toutes les parties prenantes soient également impliquées lors de la détermination des thèmes à traiter. En d’autres termes, que la forme soit en accord avec le contenu. Pour le ministère, il importe que chaque école se concentre sur ce qu’elle considère comme important. Cours interdisciplinaires, excursions, invitations d’intervenant·e·s extérieur·e·s à l’école, sont autant d’initiatives soutenues par le ministère.





Romain Nehs

est Chef du service de l’enseignement secondaire du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Auteur(s)

Romain Nehs (2021)

Titre:

Les Journées de la démocratie dans la Grande Région: Luxembourg

Publié dans:

6 / 2021 - La Journée de la démocratie, S. 12.

Mots-clés:
Citation:
Romain Nehs (2021) : Les Journées de la démocratie dans la Grande Région: Luxembourg, dans: mateneen 6 / 2021 - La Journée de la démocratie , p. 12. Disponible sur: https://seafile.rlp.net/f/5864d626eb13421caf40/