Article

Débattre de sujets d’actualité, politiques et de société, en conseil de coopération

Faut-il interdire les emballages en plastique ? Quels arguments s’opposent au droit de vote à partir de 14 ans ? Quelles sont les conséquences du Brexit sur l’Europe ? – Ce type de questions a toute sa place en conseil de coopération, car leur discussion offre des possibilités d’apprentissage des processus démocratiques.

En conseil de coopération, les élèves abordent et règlent souvent des questions en lien direct avec la vie de la classe. Un point séparé de l’ordre du jour peut être consacré à des thématiques allant au-delà de la classe et de l’école et qui font l’objet d’un débat politique et de société au niveau communal, régional, national et international.

Le choix des thèmes n’est soumis à presque aucune limite. Ce qui importe, c’est de savoir de quel sujet la classe aimerait débattre. Ainsi, outre les demandes concernant la vie quotidienne de l’école, l’ordre du jour du conseil de coopération comporte une autre question importante que les jeunes jugent pertinente, par exemple parce qu’ils/elles se sentent eux/elles-mêmes concerné(e)s, directement ou indirectement.

Afin de garantir la qualité du débat, la classe devrait convenir d’un sujet de débat quelques jours avant la réunion du conseil de coopération et choisir dans ses rangs deux expert(e)s qui seront chargé(e)s de s’informer de manière approfondie sur le sujet. Lors du conseil de coopération, ils/elles présenteront une courte introduction thématique afin de fournir les informations essentielles et de mettre au jour les principales positions et controverses politiques ou scientifiques. L’approche proposée est déjà intégrée aux supports pratiques. La carte de rôle destinée aux expert(e)s leur explique comment se préparer et quelle attitude adopter pendant le débat.

Au début, compte tenu de l’absence de résultats immédiats, certain(e)s élèves peuvent se demander avec un certain scepticisme : « Pourquoi devrions-nous débattre de quelque chose que nous ne pouvons de toute façon pas changer ? » Dans de nombreux cas, cependant, les débats et l’engagement politiques peuvent être intéressants et porter leurs fruits, même sur des sujets dont on ne peut pas soi-même décider in fine ou dont on ne peut pas produire le résultat souhaité de ses propres mains. Porter son regard au-delà de sa sphère d’influence personnelle directe est une phase d’apprentissage décisive sur le chemin qui mène à une perception active du rôle de citoyen(ne), qui peut aussi s’exprimer, par exemple, par la participation aux élections, aux pétitions et aux référendums. Le débat en conseil de coopération peut par exemple donner lieu à des prises de position, à des déclarations vidéo ou à des lettres ouvertes dans lesquelles les élèves s’adressent au public, aux député(e)s, aux journalistes, à la Conférence Nationale des Élèves du Luxembourg (CNEL) et à d’autres responsables sociaux. Le débat peut également représenter un point de départ pour d’autres discussions, des processus d’apprentissage individuel ou du bénévolat.

Le processus est au moins aussi important que le résultat, car il offre de nombreuses possibilités d’apprentissage, que ce soit au niveau politique ou au niveau de l’éducation à la démocratie : tou(te)s les élèves participant(e)s – et pas seulement les deux expert(e)s – apprennent et s’exercent à découvrir un sujet d’actualité, à se forger leur propre opinion et à la défendre en avançant des arguments. Ils/elles apprennent aussi à rester fair-play lors du débat, à résister aux positions adverses, à comprendre et à reconnaître les autres opinions et points de vue, à repenser leur propre attitude et à l’adapter le cas échéant. Certes, nombre de ces possibilités s’appliquent au conseil de coopération dans son ensemble, mais le débat complémentaire portant sur des thèmes plus larges, de politique et de société, peut aider à s’extraire de son univers personnel et de la situation de la classe et à replacer sa vie et son action dans le contexte communal, régional, national ou international.

La démocratie est une « forme de vie, de société et d’exercice du pouvoir » (Gerhard Himmelmann) qui ne prend pas fin lorsqu’on quitte la classe ou l’école. Débattre de sujets politiques et de société d’ordre général en conseil de coopération peut aider les élèves à mieux prendre en compte cette image globale. Grâce à leurs échanges, ils / elles peuvent explorer des possibilités d’action individuelle et collective allant au-delà de leur sphère quotidienne et auxquelles ils/elles n’auraient pas du tout pensé auparavant en tant qu’individu.

 


Check-list
Débattre de sujets politiques et de société en conseil de coopération

Objectif

Débat thématique et formation de l’opinion politique allant au-delà de l’environnement scolaire immédiat

Groupes cibles

Classes de l’enseignement secondaire

Durée

20 à 40 minutes

Procédure
  • Convenir le plus tôt possible du sujet de discussion et élire les deux expert(e)s
  • Les élèves préparent individuellement le fond du débat et leurs arguments
  • Les expert(e)s présentent le sujet
  • Débat et élaboration d’un résultat qui représente soit un compromis soit la controverse débattue
  • À la demande des élèves : planifier, mettre en oeuvre et évaluer des activités afin d’aboutir à des améliorations politiques et sociales
Conseil

Les enseignant(e)s doivent laisser les élèves décider eux-mêmes du sujet qu’ils souhaitent inscrire à l’ordre du jour du conseil de coopération.





Michell W. Dittgen

Michell W. Dittgen est étudiant et se destine à l’enseignement. Il est assistant de recherche du projet « développement scolaire démocratique » de la chaire de « didactique des sciences sociales » de l’université de Trèves.

Auteur(s)

Michell W. Dittgen (2019)

Titre:

Débattre de sujets d’actualité, politiques et de société, en conseil de coopération

Publié dans:

2 / 2019 - Le conseil de coopération, S. 28-30.

Mots-clés:
Matériel pratique
  • Cartes de rôle (école fondamentale, variante 1)
  • Cartes de rôle (école fondamentale, variante 2)
  • Cartes de rôle (école secondaire, variante 1)
  • Cartes de rôle (école secondaire, variante 2)
Citation:
Michell W. Dittgen (2019) : Débattre de sujets d’actualité, politiques et de société, en conseil de coopération, dans: mateneen 2 / 2019 - Le conseil de coopération , p. 28-30. Disponible sur: https://doi.org/10.25353/ubtr-mafr-9f78-0173