Article

Supports pratiques pour le conseil de coopération dans les écoles fondamentales

Dans les écoles fondamentales, le conseil de coopération offre aux élèves la possibilité d’apprendre et d’approfondir les premières étapes de la gestion démocratique. Dans un espace protégé, ils / elles apprennent à s’exprimer sur les thèmes les plus divers, à résoudre les conflits en se concentrant sur les solutions et à prendre des responsabilités. Les supports présentés ici ont pour objectif de vous aider à mettre en place et à mener à bien le conseil de coopération.

À l’école fondamentale, le conseil de coopération, en tant que rituel fixe de la classe, peut être très utile, car il donne à la classe un espace où les élèves peuvent apprendre à s’exprimer, à s’organiser et à se traiter mutuellement avec respect. Étant donné que les élèves de cet âge ne disposent pas encore de beaucoup de connaissances sur les fondements démocratiques (par ex. conduite de discussion, argumentation orientée vers le consensus et travail orienté vers les solutions), il est intéressant de discuter de ces choses et de les pratiquer avant la mise en place du conseil de coopération. En effet, comme le prouvent les conseils de coopération existant dans différentes écoles fondamentales, le conseil de coopération peut bien fonctionner et faire partie intégrante de l’enseignement si les élèves disposent des bons outils et si les enseignants leur apportent le soutien nécessaire.

Les supports présentés ici ont été conçus pour les écoles fondamentales. Ils ont été mis au point après avoir observé des conseils de coopération existants et ont déjà été utilisés dans les mêmes circonstances, sous cette forme ou une forme analogue. Ces propositions, idées et suggestions pour réussir un conseil de coopération doivent être adaptées aux besoins de chaque classe.

 


Check-list
Tenir un conseil de coopération à l’école fondamentale

Objectif

Discuter en classe entière des demandes des élèves et prendre des décisions démocratiques.

Groupes cibles

Classes de l’école fondamentale.

Durée

Entre dix minutes et une heure de cours. Il est important que le conseil de coopération ait lieu régulièrement et si possible à heure fixe.

Procédure
  • Préparation et accueil
  • Lecture du compte-rendu de la dernière réunion
  • Discussion des demandes, puis décisions et solutions
  • Résumé et clôture
Conseil

Osez transmettre aux élèves le plus de responsabilité possible et rester le plus en retrait possible.

 


Vue d’ensemble des documents

À quoi sert le conseil de coopération ?

Au début, ce document peut aider la classe à ne pas perdre de vue les principes fondamentaux du conseil de coopération.

Le déroulement du conseil de coopération

Cette liste rappelle aux élèves les différentes phases du conseil de coopération. Elle peut être distribuée aux élèves ou affichée en classe de manière visible.

Règles

Les règles peuvent être mises au point en collaboration avec la classe puis signées par tout(e)s les participant(e)s, ce qui accroît le caractère symbolique du document. Ensuite, elles peuvent être affichées de manière visible dans la classe ou lues à voix haute par le/la secrétaire au début du conseil de coopération.

Cartes de demande

Ces cartes permettent aux élèves de formuler leurs propositions pour le conseil de coopération. Elles peuvent être déposées dans la boîte prévue à cet effet ou apposées sur le journal mural.

Cartes de rôle

Ces cartes constituent pour les élèves un guide concret des tâches correspondant à chaque rôle. Elles contiennent des aides à la formulation qu’ils/elles peuvent utiliser pour s’exercer à tenir leur rôle.

Étiquettes

Les modèles permettent de fabriquer des étiquettes qui seront portées par les élèves assumant une fonction. Elles pourront être plastifiées, découpées et pourvues d’une bande velcro ou d’une épingle de sûreté. Épingler les étiquettes est un acte symbolique qui peut aider les élèves à exercer leur rôle et permettre aux membres du conseil de coopération d’identifier leurs interlocuteurs d’un seul coup d’œil.

Compte-rendu

Ce modèle de compte-rendu du conseil de coopération a pour objectif d’aider les secrétaires de séance à consigner par écrit les principaux arguments, votes et décisions pendant le conseil de coopération. Ce modèle peut être modifié si besoin.





Tom Ketter

Tom Ketter a fait des études de philosophie et d’histoire à l’université de Heidelberg. Il travaille actuellement dans un établissement d’enseignement secondaire et pour la fondation Zentrum fir politesch Bildung à Luxembourg.

Auteur(s)

Tom Ketter (2019)

Titre:

Supports pratiques pour le conseil de coopération dans les écoles fondamentales

Publié dans:

2 / 2019 - Le conseil de coopération, S. 20-23.

Mots-clés:
Matériel pratique
  • Pourquoi le conseil de coopération
  • Déroulement
  • Règles
  • Cartes de demande
  • Cartes de rôle (variante 1)
  • Cartes de rôle (variante 2)
  • Buttons (variante 1)
  • Buttons (variante 2)
  • Compte rendu
Citation:
Tom Ketter (2019) : Supports pratiques pour le conseil de coopération dans les écoles fondamentales, dans: mateneen 2 / 2019 - Le conseil de coopération , p. 20-23. Disponible sur: https://doi.org/10.25353/ubtr-mafr-be1b-d1d6